Réalisations en images

  • Dentelles au féminin

    175 Dentelles au féminin
         Des dentelles monumentales en papier indéchirable et découpé au cutter présentent différents moments de vie de femmes : Quinette, Léonie, et Marguerite. Chaque dispositif tient compte de la spécificité historique et architecturale du lieu, qu'il soit chemin de ronde, cloître, grenier ou jardin... A ces réalisations s'ajoutent quelques éléments de mobilier comme des négatoscopes éclairant des radiographies (de dentelles d'Alençon) gravées à l'aiguille, un escabeau, une travailleuse contenant une veilleuse, une chemise de nuit, des disques de métal ciselé, de fines dentelles sur calque, une photographie retravaillée au pastel sec, des carnets de dessins et poèmes.
  • Tout un équilibre

    13 Tout un équilibre
    Installation réalisée avec Patrick Rigault, sculpteur.  
  • Animaux de papier

    5 Animaux de papier
      En écho avec les oeuvres  en papier de Christine Röhlich Exposition Papier Bois - Bourron-Marlotte Novembre 2016
  • n'Être, une création collective

    79 n'Être, une création collective
    Un projet qui mêle arts plastiques, écriture, musique, théâtre... Travaillant la thématique de la marguerite comme métaphore du féminin depuis plus de dix ans, je me suis intéressée à Sainte-Marguerite, la patronne des accouchées. J'ai accumulé une iconographie et une documentation importante que j'ai utilisées pour différentes réalisations plastiques. En 2009, suite à trois rencontres : celle d'un conteur François Lemaître, d'une association « Leshommesfourmillent », et de Patrick Rigault attaché culturel en Basse-Normandie, le projet « n'Être » s'est développé et déployé sous forme d'expositions accompagnées de lectures et d'interventions musicales. Dans la continuité de ces actions en 2010, deux collages ont été réalisés directement dans et pour le hall de la maternité du centre hospitalier de la ville de L'aigle. Et puis... en 2011, j'ai rencontré Jérôme Pamart et Bertrand Bobin, deux musiciens professionnels du groupe « Pic Note Folk » passionnés de traditions populaires. Le projet « n'Être » est relancé. Tous les trois, nous collectons de nouveaux témoignages d'accouchées avec l'objectif cette fois de créer une installation musicale où il y aurait autant à voir qu'à entendre... Après avoir sélectionné, nous organisons l'ensemble en trois parties avec des témoignages de femmes d'une même famille, des confidences de mères, des paroles d'une sage-femme et de sa fille. Entre les lectures s'intercalent des chansons traditionnelles, comme « Là-haut sur la colline, y'a t'un petit moulin », des comptines enfantines et des compositions comme « Poussez, poussez, poussez ! », inspirées directement des textes. Les éléments visuels trouvent leur place sous forme de dentelles en papier découpé. Ces découpages blancs habillent l'espace de fragilité. Durant 1h15, notre exploration d'expériences vécues, positives ou négatives, se dévoile entre émotion et malice. Nous nous sommes risqués à pénétrer l'intime de quelques femmes ; elle se sont confiées en acceptant que leur confidence soient partagées. L'histoire individuelle devient alors une expérience collective d'un vivre-ensemble, à la recherche d'une humanité trop souvent oubliée.
  • Dentelles et Radiographies

    27 Dentelles et Radiographies
         Dans le cadre d'un projet Arts et Sciences : "De dentelles en dentelles", mise en oeuvre avec le réseau Culture/Santé en Basse-Normandie, une installation a été réalisée à partir de radiographies prises par le service d'imageries de l'hôpital d'Alençon, de dentelles, précieux patrimoine retrouvé et identifié récemment. Ces clichés gravés à l'aiguille s'organisent en un triptyque de trois négatoscopes. Aux motifs floraux présents sur les radios existants s'ajoutent d'autres éléments végétaux et une série de fillettes vêtues de robes en dentelle.  La gravure visible en blanc sur le fond bleu-brun de la radiographie se poursuit au-delà par un graphisme au feutre noir et au crayon de couleur. L'installation est complétée par un escabeau bleu, un petit meuble de dentellière contenant une veilleuse, une chemise de nuit, des disques de métal ciselé, de fines dentelles sur calque. Derrière s'affiche une très grande photographie sur papier buvard retravaillée au pastel sec. Au plafond, s'accroche une dentelle en papier indéchirable de 7 mètres linéaires, inspirée d'un coin de mouchoir retrouvé sur un cartouche d'époque Louis XV de la Maison Huignard et présenté au musée des Beaux-Arts et de la Dentelle d'Alençon. 2012 - Léonie aux urgences, Alençon, (Culture à l'hôpital)
  • Maternité Sainte

    59 Maternité Sainte
    Marguerite est invoquée comme patronne des naissances et des fileuses en raison de la légende selon laquelle le ventre du dragon s'ouvrit pour la laisser sortir indemne. Selon certaines versions de sa vie, elle aurait promis avant sa mort que les femmes enceintes qui l'évoqueraient accoucheraient en toute sécurité. Les indications sur Sainte Marguerite d'Antioche de Pisidie proviennent des légendes diffusées au cours du Moyen-Âge. Elle est parmi les saints les plus populaires à cette époque. On considère historiquement qu'il s'agit d'un jeune fille d'Antioche, qui vécut entre le IIIème et IVème siècle. Selon la légende dorée, Marguerite a été baptisée et élevée dans la foi chrétienne. A l'âge de quatorze ans, alors qu'elle gardait les moutons, le préfet Olibrius la vit et fut si frappé par sa beauté qu'il la voulu pour épouse ou concubine. Marguerite refusa sa proposition. Emprisonnée, elle subit alors divers supplices et lutta contre le démon qui lui fût présenté sous l'apparence d'un dragon. Elle mourut décapitée. Marguerite est généralement représentée sous les traits d'une bergère, accompagnée d'un dragon. De nombreux peintres l'ont représentée : Louis Crache, Lucas Cranach, Raphaël, Pellegrino, Tibaldi, Titien, Francisco de Zurbaran...
  • Installations sanitaires et botaniques

    45 Installations sanitaires et botaniques
    Série d'installations associant bidets et marguerite de machine à écrire - 1998/1999 : Marguerite, m'aime-t-il ? - 1999/200 : Chrysnathemum atratum L. et Chrysanthemum segetum L. - 2000 : A la folie... - 2001 : Leucanthemum Parthenium ou l'Herbe Vierge - 2002 : I.V.M. ou l' Interruption Volontaire de Moulage

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site